×

AIBD SA : Le Syndicat des personnels des aéroports du Sénégal (Spas) annonce un préavis de grève pour protester contre le non-paiement de 4 mois d’indemnité

AIBD SA : Le Syndicat des personnels des aéroports du Sénégal (Spas) annonce un préavis de grève pour protester contre le non-paiement de 4 mois d’indemnité

Le Syndicat des personnels des aéroports du Sénégal (Spas) se démarque du Syndicat national des travailleurs de l’aviation du Sénégal qui a annoncé un préavis de grève pour protester contre le non-paiement de 4 mois d’indemnité de sécurité aéroportuaire. Pour le Spas, c’est une décision téléguidée pour freiner les missions de vérification et d’audit.

Par Malick GAYE – «Une situation de confusion savamment entretenue par des satellites obéissant à de pseudo-puissances tapies dans l’ombre, prêtes à rompre la stabilité de l’Aibd Sa à tout prix.» C’est ce que le Syndicat des personnels des aéroports du Sénégal (Spas) a tenu à clarifier. Hier, ils ont fait face à la presse. Avec «l’avènement d’un nouveau Directeur général, au-delà d’un simple état des lieux, il se doit d’établir la situation de référence ; ce qui justifie la présence d’une mission de vérification de l’Inspection générale d’Etat (Ige) dans nos locaux, nonobstant les audits organisationnels, financiers, stratégiques et des ressources humaines», a déclaré Djibril Sakho. Le Secrétaire général du Spas estime qu’avec le lancement de ces opérations de vérification, «les langues se délient et certains jouent à se faire peur au point de menacer de déposer un préavis de grève sans plateforme revendicative et au mépris de l’onction des travailleurs de l’Aibd Sa. Comment une minorité syndicale pourrait-elle entraver cette mission de salubrité publique qui, à terme, va nous édifier sur le carnage financier, l’hécatombe et le pillage organisé et minutieusement orchestré ?», se demande-t-il, tout en invitant l’actuel Directeur général à «continuer sans complaisance les missions d’audit à l’issue desquelles les responsabilités seront situées et des décisions courageuses prises. Les conclusions de l’audit organisationnel permettront de disposer d’un organigramme adapté aux missions de l’Aibd Sa».

Par ailleurs, Djibril Sakho et les siens suggèrent au Directeur général de l’Aibd Sa «de poursuivre le plan de formation et de capacitation des agents, de procéder à un redéploiement du personnel dans les différents terrains d’aviation et d’encourager la transformation d’emploi».

Le Spas se démarque
Dans la même logique, Djibril Sakho ne doute pas que le Directeur général de l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass, Cheikh Bamba Dièye, «usera de toute son influence et des moyens à sa disposition pour un apurement des quatre mois d’arriérés dus aux travailleurs sénégalais de la représentation de l’Asecna au Sénégal.

L’inscription d’une ligne budgétaire de cette prime peut constituer une solution définitive et en assurer sa mensualisation, sa pérennité et sa stabilité».

Faut-il le rappeler, le Syndicat national des travailleurs de l’aviation du Sénégal (Synatracs) a annoncé le dépôt d’un préavis de grève pour non-paiement de 4 mois d’Indemnité de sécurité aérienne (Isa). Dans un communiqué, l’Aibd Sa dit que le non-paiement de cette Isa est antérieure à la prise de fonction de Cheikh Mamadou Abiboulaye Dièye.
mgaye@lequotidien.sn

Laisser un commentaire