×

Incident technique à l’aéroport de New York : Nouvelle secousse pour Air Sénégal

Incident technique à l’aéroport de New York : Nouvelle secousse pour Air Sénégal

Depuis lundi, les passagers d’Air Sénégal en provenance de New York à destination de Dakar sont bloqués aux Etats-Unis à cause d’une panne survenue sur la piste de JFK. Selon la compagnie, il s’agit d’une «perturbation opérationnelle», qui sera résolue dans «quelques heures». Un incident qui survient quelques jours après l’incident de Diass sur le vol Dakar-Bamako.

Par Bocar SAKHO – A l’Aéroport John Fitzgerald Kennedy de New York, il y a eu une grosse frayeur pour les passagers du vol HC 408 d’Air Sénégal, immatriculé 9HSOL, à destination de Dakar. Après avoir embarqué, les passagers ont été contraints de redescendre suite à un incident technique.

L’appareil, qui se dirigeait déjà sur la piste de décollage, a dû rebrousser chemin et depuis lundi dernier, ils sont bloqués dans la grande agglomération américaine, en attendant leur prochain acheminement vers la capitale sénégalaise. Selon certaines sources qui ont contacté Le Quotidien, il y a eu un moment d’incompréhension sur ce qui s’est réellement passé sur la piste de l’aéroport new-yorkais ce lundi. Elles se sont plaintes du manque d’interlocuteurs au niveau de la compagnie, qui gère souvent ces retards dans une relative opacité.

«Une perturbation opérationnelle», assure Air Sénégal
Pour le pavillon national, cet incident technique risque d’être un nouveau coup porté à son image à cause de certains retards et annulations de vol. De Paris à Cap-Skirring, en passant par Milan et Barcelone ou Libreville, ses clients se plaignent souvent de ces couacs. Il faut noter que cet incident survient après celui de Diass de l’appareil Boeing 737-300 loué par Air Sénégal auprès de la compagnie privée sénégalaise Transair, et où on a compté un certain nombre de blessés assez sérieux. Ce vol était à destination de Bamako. Pour le vol HC 408 de ce lundi aussi, l’appareil était en location également. Ce qui démontre que le pavillon national, qui se flatte régulièrement d’avoir un nombre important d’avions neufs, acquis principalement auprès de la compagnie Airbus, a de grandes difficultés à gérer sa flotte, et doit recourir régulièrement à des locations onéreuses d’appareils, pas toujours de bonne qualité.

Interpellé sur l’incident de l’aéroport Kennedy et la situation des passagers, un membre de la compagnie aérienne nationale s’est voulu rassurant : «Il y a eu effectivement une perturbation opérationnelle concernant le vol en provenance de JFK, qui sera résolue d’ici quelques heures. Tous les passagers seront acheminés à Dakar. Ils sont pris en charge et hébergés depuis hier (jour du vol, lundi).»
lequotidien.sn

Laisser un commentaire