Santé : le risque de développer un cancer de l’estomac augmente de 40% en cas de consommation excessive de sel, selon une étude

Santé : le risque de développer un cancer de l’estomac augmente de 40% en cas de consommation excessive de sel, selon une étude

Selon une étude menée par l’université de Vienne en Autriche, l’ajout fréquent de sel dans les aliments augmente de près de 40% le risque de développer un cancer de l’estomac.
Une habitude dangereuse pour la santé. Ajouter du sel dans ses plats régulièrement peut entraîner de sérieuses complications pour l’organisme. Outre les risques cardiovasculaires, une étude de la faculté de médecine de l’université de Vienne (Autriche) a mis en avant une augmentation des risques de cancer de l’estomac de 40%.
L’étude a été menée sur plus de 470.000 patients. Ces derniers ont dû répondre sur leur ajout de sel au quotidien entre 2006 et 2010. L’équipe de l’université de Vienne a ensuite comparé les doses de sel contenu dans les urines des patients étudiés avec les données des registres nationaux du cancer. 
Ainsi, les résultats de cette étude ont montré un risque de cancer de l’estomac accru de 39% en comparaison aux patients ne salant que rarement voir jamais leur alimentation.
«Nos résultats ont également résisté à la prise en compte des facteurs démographiques, socio-économiques et de mode de vie et étaient tout aussi valables pour les comorbidités dominantes», a précisé le docteur Selma Kronsteiner-Gicevic, directrice de l’étude.

 Le cancer de l’estomac est le cinquième cancer le plus fréquent au monde après celui de la prostate (4e), le cancer colorectal (3e), le cancer du poumon (2e) et le cancer du sein (1er). 

Laisser un commentaire