samedi, avril 20, 2024
ActualitéPolitique

TAS tacle certains hommes politiques : « Ils sont complices de la déstabilisation orchestrée par Macky Sall »

Thierno Alassane Sall (TAS) n’a pas été tendre avec certains hommes politiques. Dans une déclaration publiée sur les réseaux sociaux, TAS a taclé les candidats recalés qui avaient rencontré Macky Sall et ceux qui discutaient avec lui discrètement pour un report de l’élection.

« Il apparaît donc que les discussions avec les candidats recalés n’étaient qu’une vaste mascarade pour justifier son coup d’État constitutionnel. On sait aujourd’hui que bien avant cette rencontre, des rencontres discrètes avaient lieu qui visaient rien moins que le report de l’élection. Ceux qui ont proposé des compromis coupables, tels que « l’amnistie contre une élection inclusive », sont complices de la déstabilisation orchestrée par Macky Sall sous nos yeux. Ils portent également une grande responsabilité dans le cycle de violence vers lequel le Sénégal se dirige, ainsi que les 3 morts déjà enregistrés. On ne fonde pas une paix durable sur le mépris des lois », a affirmé le leader de la République des Valeurs.

Thierno Alassane Sall se veut également très prudent sur l’annonce de Macky Sall de se conformer à la décision du Conseil constitutionnel. Selon lui, Macky Sall a montré qu’il peut ne pas respecter ses promesses, dont la dernière fut de reporter la Présidentielle. « Macky Sall réaffirmait devant le Sénégal et le monde le caractère définitif et sans recours des décisions du Conseil constitutionnel. Il confirmait que l’élection présidentielle se tiendrait le 25 février. On sait ce qu’il advint de ce bel esprit républicain et légaliste : le 3 février, le chef suprême des Armées, Macky Sall se mit devant les Sénégalais pour annoncer ce qui s’avère être un coup d’État constitutionnel », ajoute-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *